Célia Quilichini,

pianiste & musicothérapeute

Originaire d’Albi, Célia Quilichini débute le piano dans sa ville natale puis entre, en 1993, à l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Elle poursuit ensuite son apprentissage à l’Ecole Nationale de Musique de Bobigny dans la classe de Madame Claude Maillols où elle obtient en 2000, la médaille d’or à l’unanimité en piano et la médaille d’or en musique de chambre.

 

En 2002, elle poursuit ses études musicales au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Monsieur Mikhaïl Faerman. Elle obtient son diplôme avec distinction en juin 2008.

 

Parallèlement, elle étudie la  musicothérapie à Paris, et termine son parcours par l’obtention d’un diplôme  avec mention en 2011.

Après avoir été professeur à l’Ecole de Musique Tchaikovsky de Bruxelles puis à l’Académie Inter Musicale de Paris pendant plusieurs années, elle enseigne aujourd’hui le piano en tant que professeur indépendant et poursuit ses activités musicales et de musicothérapie (elle est aussi membre de l'association "Le train bleu", pour un accompagnement thérapeutique de toutes personnes en souffrance psychique : http://assoletrainbleu.fr/ ) ; de plus, elle se produit régulièrement au sein de diverses formations (en théâtre, en musique de chambre, en accompagnement de chanteurs et/ou choeur ou en soliste) en France ; elle a joué également chaque année depuis 2004 à la chapelle Saint Jacques de Monestiés avec création d'un festival de 2009 à 2013 à l’église de Monestiés, dans les églises de Rosières et de Tanus ainsi qu'au Château de Massaguel dans le Tarn. Elle a aussi été invitée à se produire au Festival Ostal Joan Bodon dans l'Aveyron, en Corse ( Bonifacio et Journées du Patrimoine d’Ajaccio avec le violoniste Richard Jehl ), dans le Béarn, en Normandie...

© Célia Quilichini / © crédit photos aLek K.